Le Pineau de Charentes, le vin liqueur par excellence

By Flo / 24 avril 2020

Association du moût de raisin et du cognac, le Pineau de Charentes est un vin liqueur éponyme de la région de Charentes. Parce que possédant sa propre Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), il n’est produit que dans cette région et se caractérise par sa douceur, expression d’un savoir-faire peu commun. Utilisé aussi bien en cuisine qu’en guise d’apéritif, le Pineau suscite admiration et séduit par sa noblesse. Autant de raisons pour lesquelles j’ai jugé opportun de retourner à ses origines, et d’en découvrir les déclinaisons et subtilités.

Aux origines du Pineau de Charentes

Ce vin liqueur a une histoire bien particulière. En cherchant à en savoir plus sur le Pineau des Charentes, on découvre rapidement que l’œnologie a encore bien des secrets à révéler au monde. De fait, pour retrouver les premières traces de ce prestigieux vin liqueur, il faut remonter au 16ème siècle, période à laquelle la légende raconte qu’il serait né de l’erreur d’un vigneron trop distrait.

Ce dernier aurait malencontreusement mélangé du moût de raisin à une eau de vie de cognac contenue dans une barrique. Ce n’est qu’après quelques années de fermentation qu’il finit par ouvrir cette barrique et se rend compte que son erreur a donné naissance à un breuvage aussi limpide qu’expressif, le Pineau de Charentes.

Malgré le fait que cette découverte ait eu lieu depuis le 16ème siècle, le vin n’a commencé à être commercialisé officiellement qu’à partir de 1921 par Emile Daud, viticulteur de Burie. Mieux, ce vin de liqueur n’a obtenu son AOC qu’en 1935, avant de se révéler au grand public en 1945. Aujourd’hui, le Pineau de Charentes est un vin liqueur de renom, dont 25% de sa production est exportée. Il est aussi mis en lumière par le Comité National du Pineau, cercle d’experts qui sublime ce nectar.

pineau des charentes

Un vin qui se décline admirablement

Il existe deux grandes catégories de Pineau de Charentes : le Pineau rosé ou rouge et le Pineau blanc. Ce dernier se caractérise entre autre par un vieillissement d’une année et demie, dont une année complète en fût de chêne, pour une finition entre 16° et 22°. Il provient de cépages tels que folle blanche, colombard, meslier Saint-François, etc.

Quant au pineau rouge ou rosé, son vieillissement ne dure que 12 mois, dont 8 en fût de chêne, avec essentiellement des cépages de raisin rouge. Blancs, rouges ou rosés, ces vins liqueurs sont d’une qualité exceptionnelle, avec d’agréables arômes, pour peu que vous les serviez dans les meilleures conditions. Dans un verre tulipe, je vous conseille de servir ce vin liqueur entre 8 et 10°C pour apprécier sa douceur au palais, seul, en apéritif, ou pour arroser un dessert au chocolat.

Mélangé à du miel, du citron ou à certains légumes, c’est aussi un cocktail exquis. Par ailleurs, sachez qu’avec le pineau blanc, vous pouvez préparer du foie gras. Ce vin liqueur sert en outre à la préparation du fameux melon au pineau. Sur du fromage persillé, c’est également un vrai délice. A la galette charentaise, il apporte une saveur peu commune. Toutefois, aussi agréable qu’il puisse être, le Pineau de Charentes, peu importe sa variante, demeure un alcool.

Attention, la vente et la consommation d’alcool sont interdites à toute personne de moins de 18 ans. Dans tous les cas, l’alcool est à consommer avec une grande modération et sans dépasser les seuils limites fixés par la loi pour les conducteurs.

Click here to add a comment

Leave a comment: