Top 5 des tendances de l’emballage alimentaire

By Flo / 18 septembre 2020

Vous êtes un professionnel de l’industrie agroalimentaire : restaurateur, traiteur ou autre ? Il est important que vous accordiez une grande importance au packaging de vos produits. En effet, c’est le premier élément que vos clients vont voir. C’est pourquoi il doit être impeccable : attractif, original et surtout à l’image de votre marque. Pour vous donner une idée des emballages alimentaires à adopter, voici une sélection d’idées tendances, de quoi innover les vôtres.

emballages-alimentaires

Etre écoresponsable avec un emballage alimentaire biodégradable

De nos jours, de plus en plus de consommateurs sont devenus de fervents militants des causes écologiques. De ce fait, lors de leurs courses, ils ont tendance à acheter les marques et produits défendant les mêmes causes qu’eux.

Si vous souhaitez séduire ce type de clientèle, il vous est fortement recommandé d’opter pour des packagings biodégradables à la place des sacs plastiques alimentaires. L’idéal serait d’utiliser des contenants fabriqués à partir de matières qui peuvent se désagréger dans la nature en moins de six mois. Vous pouvez ainsi utiliser un emballage alimentaire en carton, en fibre ou en pulpe de canne à sucre.

Voici les principaux atouts de ce type d’emballage fait à partir de l’éco-conception :

  • sa production a un très faible impact environnemental : il ne pollue pas étant donné que ce sont les bactéries de l’environnement qui le décomposent pour n’en laisser que de minuscules molécules que les plantes vont assimiler ;
  • contrairement aux emballages jetables, les packagings alimentaires éco sont réutilisables, recyclables : les plateaux-repas, les plateaux, les barquettes et les vaisselles écologiques en carton, en papier ou en bois peuvent en effet être utilisés dans la fabrication de nouveaux emballages. Ils peuvent aussi être compostables pour fertiliser la terre grâce aux minéraux qu’ils contiennent.

Des emballages comestibles pour ne rien jeter

Il s’agit d’un emballage que les consommateurs peuvent manger ou qui ont le pouvoir de se biodégrader comme les aliments qu’ils contiennent. Voici quelques exemples pour favoriser le concept de zéro déchet :

  • emballage en chocolat : remplacer le calage classique en plastique des boîtes de chocolat par du chocolat ;
  • couverts comestibles : fabriqués à partir de riz, de blé, de maïs ou de millet, ils sont souvent aromatisés à la menthe, au sucre, à la cannelle et au gingembre. Ils ont une forte résistance à la chaleur et au liquide. Ce qui leur permet d’être utilisés pour tous types de plats. Ce sont souvent les traiteurs et les professionnels du street food qui adoptent ce concept ;
  • packaging fabriqué à partir d’algues : il peut servir à emballer des burgers, des nouilles ou encore de gobelets à usage unique.

Opter pour la transparence pour mettre en confiance les consommateurs

Les consommateurs d’aujourd’hui sont de plus en plus engagés et conscients. Il est préférable pour les marques d’être aussi bien honnêtes que transparentes sur les ingrédients des produits proposés. En effet, plus vous répondez à cette demande de transparence de vos clients sur ce que vous faites et sur la façon dont vous fabriquez vos produits, plus votre emballage sera clair. De ce fait, il va éliminer toutes les conjectures de leur contenu.

Même si vous optez pour un emballage jetable, soyez transparent pour que les consommateurs puissent savoir ce qu’ils vont réellement manger. Certains professionnels de l’industrie agroalimentaire ne cessent d’innover en intégrant par exemple un QR code sur les étiquettes de leurs produits. Cela permet alors de savoir la provenance, la date de fabrication, la date de naissance, la date d’abattage, le lieu d’élevage, etc.

Toujours dans le concept de la transparence, le minimalisme est aussi en vogue en matière de design d’emballages alimentaires. En effet, de plus en plus de marques optent pour cette philosophie pour communiquer leur transparence et l’authenticité de leurs produits vis-à-vis de leurs clients.

Cette simplification passe principalement par celle des informations présentes sur les étiquettes. Cela permet alors d’éviter l’exposition de trop d’éléments afin de mettre en avant les informations essentielles. Ce concept a pour objectif de faciliter la décision d’achat des consommateurs en captivant leur attention sur les informations clés de chaque produit.

Click here to add a comment

Leave a comment: